On ne peut pas tout produire localement

Nombre de produits alimentaires que nous consommons au quotidien ne poussent pas dans les climats tempérés comme le nôtre : café, thé, chocolat, banane, pour ne prendre que les produits les plus emblématiques du commerce équitable. Ces derniers ont besoin de climats spécifiques dont l'Europe ne dispose pas. Ainsi, à moins de supprimer radicalement toute consommation de ces produits, aux propriétés nutritionnelles et gustatives avérées, nous continuerons à les importer de loin. Cependant chez Smile nous privilégierons les produits importés qui ne sont pas transportés par avion et ,tant qu'à faire, issus du commerce équitable !

Consommer équitable n'est pas trahir la planète, bien au contraire. Ce type de commerce donne des outils spécifiques aux producteurs pour travailler, à leur niveau, contre le changement climatique.

Ainsi, la prime de développement est-­t-elle utilisée par de nombreux producteurs pour financer des projets liés à l'adaptation aux changements climatiques : au Costa Rica par exemple, une coopérative de café l'a utilisée pour diviser par dix la quantité d'eau utilisée pour laver les fèves de café ; en Inde, des cultivateurs de thé en ont investi une partie pour remplacer leur système de chauffage traditionnel au bois par un système à panneaux solaires ; ou encore au Cameroun, les producteurs de coton ont mis en place des réservoirs pour récolter les eaux de pluie…

Smile adhère donc aux 10 principes du commerce équitable tels qu'établis par l'organisation mondiale du commerce équitable (WFTO) ci-dessus.